Entre la révolution et les gadgets: les écogestes au quotidien

Semaine du développement durable, promotion de l’énergie photovoltaïque, Ecoprêt…, des initiatives touffues se multiplient pour enclencher une dynamique « verte », pour reprendre une expression typiquement « greenwashing ». Que faut il en penser ?

Le débat public reste formaté par deux positions opposées : les scientifiques relayés par certains hérauts de la sphère médiatique qui appellent à une révolution en profondeur du mode d’organisation de nos sociétés et qui se cristallisent autour de la création d’une taxe sur la consommation d’énergie…D’autres plus opportunistes tentent de tirer parti de la mode « développement durable » mais leur initiatives restent le plus souvent organisées par les directions de la communication.

Entre la révolution et les gadgets, le consommateur est intrigué mais désorienté. Il a besoin de sa voiture pour se déplacer, son pouvoir d’achat souffre pour transformer radicalement son habitat, il dispose d’un logement collectif et reste donc sans influence sur les choix énergétiques de chauffage. Il ne dispose pas de véritable point de repère pour réorienter sa consommation et ses comportements. Si dans l’alimentaire, le bio est désormais compris et admis, dans le non alimentaire, le maquis des références brouille l’horizon de ses choix.

Les changements de consommation prennent une génération. Seules des révolutions technologiques de type téléphone mobile ou Internet arrivent à pénétrer plus de la moitié de la population en moins de 10 ans. Il faut donc entamer une politique des « petits pas » pour convaincre la population, lui faire prendre conscience des enjeux et de la facilité de certains changements radicaux : les ecogestes au quotidien vont transformer petit à petit le citoyen qui, demain, exigera des choix politiques structurants une prise en compte environnementale plus fortes et plus structurante.

Gouverner des sociétés complexes rend difficile les prises de Bastille. Les batailles de l’ecogeste au quotidien s’ouvrent. Il faut de la patience et de la détermination mais aussi de la modestie pour aborder les changements de société. Le changement des ampoules, la réduction des emballages et des déchets, l’utilisation des transports collectifs, les mécanismes de réduction de la consommation quotidienne d’eau initient un déséquilibre qui lance le mouvement vers une consommation raisonnable des ressources naturelles.

Source: http://www.ecologie-blog.fr

Publicités
Catégories :Ecolo

Un nouveau service pour regrouper vos liens dans un seul: Butns.com

Catégories :Actualités

les Google apps: comment ça marche

Catégories :Actualités

1ère publicité de l’iPad

Catégories :Actualités, iPhone

Les médias sociaux en 20 chiffres en 2010

Les 20 chiffres-clés sur les médias sociaux

  1. 77 % des internautes français sont inscrits sur un réseau social
  2. 91 % des acheteurs déclarent que l’avis des consommateurs encourage l’achat en ligne
  3. 97 % des internautes français connaissent Facebook
  4. 1.5 millions d’entreprises sont présentes sur Facebook
  5. 400 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook
  6. 4 milliards de photos téléchargées sur Flickr depuis sa création
  7. 18 % de bénéfice en moyenne pour les marques les plus engagées sur les réseaux sociaux
  8. 126 millions de blogs sur internet
  9. 55 minutes en moyenne passées sur Facebook par utilisateur chaque jour
  10. 33 millions de français consultent au moins une fois un blog chaque mois
  11. 25 millions de professionnels sont présents sur Viadeo
  12. 63 % des internautes français connaissent Twitter en janvier 2010 pour 30 % en juin 2009
  13. 1 milliard de vidéos consultées par jour sur YouTube
  14. 83 % des internautes français connaissent Myspace
  15. 46 % des utilisateurs de médias sociaux les utilisent pour s’exprimer positivement sur une marque
  16. 25 millions d’utilisateurs actifs sur Twitter
  17. 21 % des internautes décident d’acheter un produit après avoir lu un blog
  18. 55 % d’augmentation du trafic sur les sites internet des entreprises possédant un blog
  19. 96 % des internautes français entre 20 et 30 ans fréquentent au moins un réseau social
  20. 63 % des internautes français jugent les plateformes de microblogging utiles

Source: www.emilieogez.com

Catégories :Actualités, Facebook, Twitter

Dailymotion pourra diffuser les artistes Warner

Warner Music Group et Dailymotion ont annoncé mercredi la signature d’un accord selon les termes duquel le portail de partage vidéo pourra diffuser légalement les contenus relatifs aux artistes signés par la maison de disque en Europe, en Amérique et en Afrique du Nord. Ce contrat, dont les modalités financières exactes n’ont pas été précisées, intervient plus de trois ans après l’annonce d’un potentiel partenariat entre les deux acteurs, qui à l’époque n’avait pas abouti.

D’ici un mois, Dailymotion sera donc en mesure de mettre en ligne de façon légale plusieurs milliers de contenus vidéo relatifs aux artistes Warner. Le contrat prévoit un partage des revenus publicitaires générés par la consultation des vidéos sur Dailymotion, à l’exception des Etats-Unis où la maison de disques commercialisera directement les espaces associés aux artistes dont elle représente les intérêts.

« Ce partenariat vient renforcer notre stratégie vidéo premium offrant à nos artistes une meilleure visibilité et la souplesse de distribution nécessaire aux fins de promouvoir et de monétiser de leur musique. Dans le même temps, cet accord consolide notre capacité à présenter aux annonceurs un ensemble de propositions leur permettant de toucher plus directement les internautes », affirme dans un communiqué Leanne Sharman, vice président du développement commercial chez Warner Music Europe.

Dailymotion peut donc maintenant se targuer d’être en mesure d’héberger légalement les contenus de trois des quatre majors du disque, puisque le portail a déjà signé des accords équivalents avec Universal et EMI.

Source: Netco

Catégories :Actualités

TWITTER : REUTERS POSE DES RÈGLES POUR SES JOURNALISTES

Comment utiliser les réseaux sociaux lorsqu’on est journaliste ? La question se pose avec encore plus d’acuité lorsqu’on travaille pour un média dont la raison d’être est le (quasi) temps réel.

Le 10 mars, l’agence britannique Reuters a essayé de poser des bases, et des interdits, pour gérer le comportement de ses journalistes sur facebook, twitter, et autres réseaux online, en publiant un « manuel » sur la question. Plusieurs blogs anglo-saxons s’en sont fait l’écho dès le 11 mars, suivis deux jours plus tard par Alice Antheaume, responsable de la prospective à l’école de journalisme de Sciences Po, qui résume le manuel en français.

Parmi les principaux points mis en avant dans le manuel, Reuters invite ses journalistes à être prudents sur la façon d’écrire et de poster (en ayant en tête que leurs clients, concurrents… et supérieurs pourront tous lire leurs écrits ), de ne pas prendre la mouche en répondant de façon agressive, de demander l’autorisation de leur hiérarchie avant d’ouvrir un compte où ils parlent au nom de Reuters, et de signaler qu’ils y travaillent même lorsqu’ils postent en leur nom propre. Ils sont également invités à séparer leurs comptes professionnel et personnel

La direction est aussi tout particulièrement attentive à ce qui pourrait faire perdre de la force à la marque Reuters. Elle signale ainsi le risque de « révéler ses sources à des concurrents » en suivant une personne sur twitter ou en en devenant l’ami sur facebook. Et l’entreprise établit une règle claire : en possession d’un scoop, un journaliste doit obligatoirement le publier sur le fil Reuters avant de le partager sur un réseau social.

Une politique prudente qui contraste avec la prise de position récente du nouveau directeur de l’information de la BBC,qui avait largement invité ses journalistes à utiliser les réseaux sociaux en février : « Ce n’est pas seulement une sorte de mode… Je crains que vous ne fassiez pas votre boulot si vous ne savez pas faire ce genre de choses. Ce n’est pas au choix. »

Lien du manuel

Source: http://www.arretsurimages.net

Catégories :Actualités, Twitter